Budapest / by Niels Ackermann

N'en déplaise aux apparences, je suis toujours vivant. Je pensais avoir le temps de bloguer un peu comme je l'avais fait cet hiver en Ukraine, mais en fait non. Il faut dire que chaque billet que je postais depuis Kiev, c'était à chaque fois quelques heures de boulot. Un temps qu'on trouve assez facilement quand on passe trois semaines dans une ville, mais beaucoup moins quand on bouge tous les trois jours.

Un petit compte rendu du périple est-européen suivra quand j'aurai eu le temps de trier les photos. Mais j'avais déjà envie de mettre celle là en ligne parce que je sais qu'elle n'ira sans doute dans aucun de mes tri.

Et dès septembre, c'est la grande aventure qui commence! Durant dix mois, je serai à Douala, au Cameroun pour enseigner l'informatique dans le cadre de mon service civil. Les occasions de rédiger quelques billets seront certainement nombreuses.