Faut faire gaffe / by Niels Ackermann

Ces jours, la température est remontée à Kiev. Elle était de 3°C il y a deux jours, et aujourd'hui elle flirtait avec le 0 par le dessus. La conséquence, c'est que tout le joli duvet neigeux qui emballait la ville est en train de fondre, formant ça-et-là des flaques d'eau pouvant atteindre 15 à 20cm de profond. Autant dire qu'il faut faire attention à où on met les pieds.

Je redoute la rechute de température qui devrait arriver demain et qui risque de transformer ces immenses flaques en patinoires.

Mais le danger ne vient pas que du sol. La neige fondant n'adhère plus sur les toitures et tombe en gros blocs dans la rue. J'ai rapidement compris la signification des barrière bloquant l'accès à des portions de trottoirs après avoir assisté à quelques chutes de blocs de neige. La photo qui illustre ce post a été prise pendant une de ces chutes, mais vu qu'elles sont totalement imprévisibles, j'ai été pris de court et le gros du bloc de neige avait déjà atteint le sol au moment du déclenchement. Le cadrage on en parle même pas.